Accueil Vie associative Etudes Articles Déterminations Insecte à la page Galeries photos Liens

La Callidie sanguine : un père Noël dans une bûche

Au moment où l’on fête Noël, il est agréable, pour ceux qui le peuvent, de se retrouver autour d’une cheminée et de regarder crépiter les bûches. Mais ce moment féérique, réserve parfois une surprise.
Tout de rouge vêtu
Un tout petit coléoptère, 8 à 12 mm de long, va troubler votre quiétude. Il s’invite à la fête comme le Père Noël, tout de rouge vêtu. C’est bien normal, vous l’avez invité à partager la douce chaleur du feu de cheminée. Il répond présent. Mais d’où vient-il ? Ne cherchez pas sous la banquette ou le fauteuil, ne détournez pas tous les coins de la maison en quête d’un instertice, mais surveillez plutôt vos bûches, celles que vous avez entreposées pour garnir votre cheminée. C’est là, la cachette de votre invité.
Un insecte inoffensif
En temps normal, lorsqu’il est sous les écorces des bûches stockées dehors, le Pyrrhidium sanguineum car c’est son nom scientifique, est en hibernation, prêt à apparaître au printemps vers fin mars début avril. Le fait de l’avoir introduit dans un lieu plus chaud provoque une émergence plus précoce. La callidie sanguine n’apprécie que les bois coupés de l’année non écorcés, c’est là que se font les pontes. Pas de danger de la voir “ grignoter” vos meubles, portes ou charpentes. Par contre, même, si vous le trouvez attachant en ces fêtes de fin d’année, si vous ne voulez pas avoir la visite d’autres membres de sa famille, évitez de rentrer votre bois près de votre cheminée.

R. Brugot & JP Jaubert


Pyrrhidium sanguineum ou Callidie sanguine

Photo : Rémi Brugot/Grenha